4 Recettes à base d’huiles essentielles

received_10155787561843287.jpeg

Depuis maintenant trois ans, j’utilise régulièrement les huiles essentielles pour les soins de mes chevaux. J’ai donc choisi aujourd’hui quelques recettes qu’il m’arrive d’utiliser pour les petits bobos du quotidien de nos amis à quatre sabots.

  1. Anti-pourriture de fourchettes (prévention et traitement) 

J’utilise très régulièrement en prévention un spray au vinaigre, tea-tree et lavande, plutôt efficace, également lors du traitement des fourchettes pourries, en complément de l’huile de cade.

Pour faire ce spray, il vous faudra :

  • 75cl de vinaigre de cidre
  • 10 gouttes d’huiles essentielles de lavande vraie
  • 15 gouttes d’huiles essentielles de tea-tree
  • 1 spray vide

L’huile essentielle de tea-tree est l’une des plus connues pour le traitement des fourchettes, puisqu’elle est anti-bactérienne et anti-fongique.
L’huile essentielle de lavande vraie quand à elle, étant reconnue pour ses vertus antiseptiques, cicatrisante et régénératrice cutanée, combinée au tea-tree, elle est donc assez efficace pour les pourritures de fourchettes.

2. Anti-démangeaisons (utilisable sur la dermite)

Pour cette crème il vous faut :

  • 250ml de gel d’aloé vera
  • 10 gouttes d’huiles essentielles de lavande vraie
  • 10 gouttes d’huiles essentielles de tea-tree
  • 10 gouttes d’huiles essentielles de géranium
  • 10 gouttes d’huiles essentielles de citronnelle

Attention cependant à ne pas appliquer cette crème en journée, l’aloé vera étant photosensible. Je l’utilise sur mon poney toutes les années pour sa dermite, et il est vrai qu’il se gratte beaucoup moins lorsque je lui applique une fois par jour (le soir). La cicatrisation est plus rapide et les poils repoussent plus vites.

3. Anti-mouches naturel 

Il ne sent pas très bon, mais il est plutôt efficace :

  • 75cl  de vinaigre blanc
  • 20 gouttes d’huiles essentielles de citronelle
  • 15 gouttes d’huiles essentielles de géranium

Avec ce mélange vous êtes tranquilles une petite heure, c’est certes moins efficace que les produits «chimiques», mais au moins c’est naturel et vous savez ce qu’il y a dedans.

4. Gel ou huile pour l’arthrose, les douleurs (tendinites) et entorses

 Cette dernière recette est utilisable pour toutes douleurs musculaires et tendineuses. Vous pouvez utiliser au choix une base d’huile (huile végétale / huile d’arnica) ou un gel d’aloé vera; pour ma part j’ai choisi l’huile d’arnica, puisque je l’applique sur le genoux de Rico, qui a un suros et du liquide synovial.

  • 250ml de gel ou d’huile
  • 25 gouttes d’huiles essentielles de menthe poivrée
  • 25 gouttes d’huiles essentielles d’eucalyptus citronné
  • 25 gouttes d’huiles essentielles de gaulthérie
  • 25 gouttes d’huiles essentielles de cyprès

 

Attention avec ces recettes, elles fonctionnent avec mes chevaux, mais pas forcément avec tous, je vous conseille donc au préalable de toujours testé 24 heures à l’avance, sur une petite zone avant de l’appliqué complètement.

Si cet article vous plait, je vous partagerai un nouvel article de quelques autres recettes au printemps.

Mes routines de soins des sabots en hiver

DSC_0062.png

C’est l’hiver, la pluie, la neige et la gadoue sont de retour (à mon plus grand regret..) Je profite donc de ce mauvais temps pour vous détailler ma routine sabot, principalement pour Rico, puisque je ne met en règle générale, rien sur les pieds de Bambi qui est pieds nus, et qui n’a pas besoin que je rajoute des produits sur ses petits sabots de poney, hormis de l’huile de cade lorsque les fourchettes sont pourries.

Dans un premier temps, je nettoie les sabots à fond, intérieur et extérieur, en prenant bien soins de retirer toute les petites saletés qui pourraient s’y trouver. Quand la fourchette et la paroie ne me plaisent pas, il m’arrive régulièrement de faire des bains de pieds avec le Hoof Soak & Wash de chez Keratex.

18032017-DSC_1124

Ma petite collection de produits pour l’hiver (il manque l’huile de cade) 

Une fois le pieds sec, selon le temps et le sol, j’applique un onguent ou une huile pour sabot. Je n’utilise JAMAIS de goudron de Norvège, sur les pieds de mon cheval, pour la simple et bonne raison que le goudron ne laisse pas respirer le pieds. Il est également propice au développement des bactéries lorsqu’il est appliqué à l’intérieur du pieds.

Par terrains «humides»

Lorsque les terrains sont «humides», ce que j’entend par là, c’est qu’on ne s’enfonce pas encore dans 10cm de boue. J’utilise principalement de l’onguent blond sur ce type de terrain, une à deux fois par semaine. Pour ma part, je me sert de l’onguent Hufbalsam à l’eucalyptus de chez Kramer, dont je me sert aussi bien en été qu’en hiver. L’eucalyptus ayant des propriétés anti-fongiques, il est parfait à appliquer en début et fin d’hiver, puisqu’il peut être utilisé en prévention des pourritures de fourchettes. J’utilise également ce baume en été par temps sec, les huiles qu’il contiens étant très efficaces pour l’hydratation des sabots. Je lui reproche simplement une chose, c’est le temps d’absorption dans le sabot en hiver, qui est l’une des raisons pour lequel je ne l’utilise que par terrains secs ou humides.

18032017-DSC_1130.jpg

Sabots après un nettoyage complet, et l’utilisation de l’huile Pediflex de chez Ravene 

Par terrains «gras»

Dès la boue commence à pointer le bout de son nez, je change de produit pour utiliser l’huile pour sabot Pediflex de chez Ravene qui est en ce moment mon produit préféré pour les sabots. Tout comme le baume Hufbalsam, elle contient de l’eucalyptus, mais également de la lanoline, qui est un apport en vitamine D, qui permet donc la fortification et la pousse du sabot. Le petit plus : elle rentre très rapidement dans le sabot, et fait briller.

Par terrains gelés :

Quand le gel arrive, je n’hésite pas à utiliser le Huf winter gel, de chez Kramer. J’étais sceptique au départ, mais il est vrai que ce dernier est très pratique en hiver : il ne durcit pas et il est simple d’utilisation.

18032017-DSC_1112.jpg

Pourritures de fourchettes sur Rico, dû au mauvais temps et aux innondations

Et les fourchettes pourries ?

Les fourchettes pourries, le problème de nombreux cavaliers et propriétaires .. Pour ce cas là, je me sert de deux choses : l’huile de cade et une préparation à base de vinaigre de cidre et d’huiles essentielles. Après avoir nettoyer les sabots, j’applique en général une première couche à base de ma préparation de vinaigre de cidre, que j’ai préalablement mis dans un spray, pour le côté pratique. Ensuite je met une bonne couche d’huile de cade distillé, celle qu’on trouve principalement dans les selleries (vous pouvez en trouver pure, mais attention aux risques de brûlures sur votre cheval, c’est un produit très agressif). En la traitant tout les jours, la pourriture disparaît dans la semaine qui suit.

J’espère avoir pu vous aider sur les soins au sabots, si vous souhaitez un article avec quelques recettes à base d’huiles essentielles (dont le produit pour fourchettes pourries), n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

 

Les fractures des os métacarpiens et métatarsiens chez le cheval.

0937237bb1979037f680e247fe079591

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de fractures trop peu connue à mon gout : Les fractures des métacarpiens / métatarsiens rudimentaires chez le cheval.

Qu’est ce que les os métacarpiens et métatarsiens rudimentaires ? 

Il s’agit d’un os, situé de chaque côté du canon. C’est un os long et étroit, appelé métacarpien (ou métatarsien) latéral rudimentaire. Dans cet article je parlerais principalement des fractures du métatarsien rudimentaire aux postérieurs, qui est la plus courante.

081117112759457202766332

La fracture du métatarsien est difficile à décelée sans images radiographiques, puisque dans la majorité des cas, elle ne provoque pas de boiteries, où une boiterie légère.
Cependant, vous pourrez observer une inflammation en dessous du jarret, plus ou moins importante selon la gravité de la fracture, ainsi qu’une raideur sur le postérieur concerné. Chaque cheval est différent, les symptômes peuvent donc variés selon l’individu.

Sans titre 1.jpg

Fracture du métatarsien rudimentaire post.droit / Ici l’opération est obligatoire, comme vous pouvez le voir, l’os est cassé en Y

Quels sont les causes de ces fractures ? 

Les causes de la rupture de l’os métatarsien sont variées, elles surviennent à la suite d’un traumatisme externe. La plus courante étant un coup de sabot donné par un autre cheval en pâture, mais elles peuvent également être dues à un entrainement trop intensif.

Opération ou pas opération ? 

Il est nécessaire de prendre des radios du membre du cheval afin de valider l’hypothèse de la fracture. Le vétérinaire, dans la majorité des cas proposera une opération afin d’extraire le fragment d’os fracturé. Il se peut également, si la calcification est minime, et la fracture peu importante et sans risque pour les muscles, ligaments et tendons, que l’opération ne soit pas imposée.

a

A gauche : sortie de clinique / A droite : une semaine après, avant le retrais des points

Mon cheval pourra-il retravailler comme avant après l’opération ? 

Après l’opération, votre vétérinaire vous conseille un programme de ré-éducation, qui peut être variable d’un cheval à un autre.
En général, l’immobilisation du cheval est imposée au moins le premier mois, puis par la suite, une rééducation au pas progressive est nécessaire.
A la fin de sa rééducation, le cheval peut en principe reprendre le travail monté progressivement, il n’est cependant pas conseillé de faire de grosses séances avec un cheval ayant subit une opération du métatarsien rudimentaire, et toutes disciplines comme le saut d’obstacle, le cross, le reining ou le barrel (tout ce qui est « trop intensif ») vous sera déconseillé.

b

A gauche : Après le retrait des points / A droite : Une semaine après le retrait des points

Il me paraissait important de parler de ce type de fractures, qui sont peut connues, et qui parfois peuvent devenir « graves » si elles ne sont pas décelées tout de suite.

J’espère que ce premier article vous aura plut, je n’ai pas voulu rentrer dans des détails d’hippologie trop complexes pour cet article, afin de restée accessible à tous, mais n’hésitez pas à me donner vos avis en commentaires !